Galerie photos
Reportage
Projet Maroc

Modules

Module 1 Module 2

Module 1

 

Les phases de préparation et d'expédition sont volontairement reprises dans un seul module, car nous ne souhaitons pas de rupture entre ces deux étapes. C'est un souci méthodologique que de fournir au mouvement engagé (l'entrée en action) une continuité temporelle.

 

La préparation :

 

Lorsqu'un jeune est accepté, après la phase d'admission, il participe systématiquement à une préparation d'environ 5 jours en autonomie dans les Ardennes. Cette phase s'adresse à un groupe formé généralement de 4 jeunes et de 2 éducateurs encadrants.

 

Elle se donne pour objectifs :

  • de vérifier la cohésion possible du groupe concerné et l'état général de ses participants (santé, capacités physiques et mentales, ...)
  • d'habituer le jeune à une première autonomie, ce qui implique :
    • de prendre conscience de ses ressources propres et de les mobiliser ;
    • d'être capable de recourir à et d'utiliser le matériel minimal mis à disposition ;
    • d'apprendre à vivre dans les bois ;
    • de dormir sous tente ;
    • de se déplacer exclusivement à pieds ;
    • de n'avoir comme appui logistique que le sac et son contenu (tente, corde, chaussures, médicaments, nécessaire de survie, ...), au total environ 17 kgs hors nourriture.

Viennent également se greffer pendant cette période des activités physiques, sportives, telles que la pratique de l'escalade, de la spéléo, et d'autres...

 

L'expédition :

 

Qu'il s'agisse d'expéditions à la voile ou pédestres, l'objectif de cette phase est d'engendrer la rupture par rapport à une situation problématique vécue, rupture qui veut favoriser la prise de recul, la distanciation. Cette expérience de vie est collective : habituellement, 4 mineurs et 2 encadrants participent à une même expédition.

 

Centrée sur l'autonomisation maximale de chacun, elle accorde une place essentielle aux valeurs de base de la vie (ainsi, le respect des règles, des personnes, des limites constitue la seule voie de survie pour l'équipage – sur le voilier – ou pour le groupe – en randonnée).

 

Axes développés pendant l'expédition :

  • la gestion de la problématique personnelle : « j'en vaux peut-être la peine ! »
  • la socialisation, la sociabilité : « tenir ensemble »
  • la réactualisation de certains acquis avec des « apprentissages nécessaires » et des « curiosités nouvelles »
  • l'émergence de réflexes d'ouverture aux autres via le groupe.

L'évaluation :

 

Des évaluations collectives et individuelles sont programmées de manière structurée dans le temps, qui permettent aux jeunes de se situer avant, pendant et au sortir de l'expédition.

 

Au retour a lieu une phase de débriefing : un temps pour faire le point, avec le jeune d'abord ; ensuite, en présence de sa famille et de ses proches ; enfin, avec l'autorité mandante.